Les éditions Ipanema

en librairie le 26 octobre 2017

Ville Déserte

Genaro Bardy

Sur la route depuis deux ans, le photographe Genaro Bardy explore la ville à l’heure où les hommes la désertent. Paris, Londres, New York, Rome… son périple urbain cherche l’humain là où il n’est pas, mais où sa présence transpire. Dans ces villes qui grouillent habituellement de vie, Genaro a été le témoin oculaire d’un instant magique, d’une absence l’espace d’une seconde, d’une nuit, d’une photographie. Affranchie de ses habitants, la ville n’est pas morte, elle est déserte. Un désert de béton, d’acier et de lumière qui vit, qui vibre, qui respire. La ville-créature se déploie sous l’objectif de Genaro. La belle de nuit est gigantesque et puissante. L’ensemble permettra ainsi au lecteur de comprendre ce qu’est l’hypnose, d’aller chercher outils et mécanismes qu’il pourra ensuite appliquer seul et au quotidien.

Naro
(aka Genaro Bardy)

Il est connu par quelques dizaines de milliers de followers sur Instagram sous le nom de Naro. Genaro Bardy, 39 ans, se décrit comme un storyteller muni d’un appareil. Il a quitté le monde de la communication pour devenir photographe professionnelle. Sa série Ville déserte (précédemment intitulée Desert in the city), entamée en 2014, a rapidement enflammé la toile et Naro de figurer désormais parmi les influenceurs du Web dont le travail fut connu avant même de figurer dans cet ouvrage.
Le Parisien, France 3, L’Express, Daily Mail, Lonely Planet, The Guardian, ou encore le New York Times et Le Monde ont déjà relayé son œuvre.
Ses photos sont ici rassemblées pour la première fois. Avec cet ouvrage, le voyage ne s’achève pas, il marque une étape vers ce qui pourrait devenir une collection (Tokyo, Hong Kong, Shanghai sont déjà en ligne de mire).

« La ville est un paradoxe. Lorsqu’on s’en écarte un peu et qu’on l’observe, elle nous impose son architecture gigantesque et sa somme de vies que nous ne pouvons saisir pleinement. La ville ne donne jamais autant à voir et ressentir que lorsqu’elle est déserte. Ces villes désertes sont le portrait de nos rassemblements, de nos architectures, de nos divertissements, et une invitation à l’observer au-delà des pierres et de la foule. » Genaro Bardy

notre kit presse

Retrouver toutes les informations pour cet ouvrage :
le communiqué de pressele visuel de couverture


téléchargez notre kit presse

Précommandez l’ouvrage !